Les parents en action à Argenteuil

Afin de montrer leur soutien aux enseignants et de protester contre la loi Blanquer, les parents de plusieurs écoles du quartier du Val Notre dame ont organisé une journée École déserte le vendredi 17 Mai !

Il y a eu beaucoup de communication autour de cette journée pour continuer d’expliquer les raisons de la mobilisation contre les lois Blanquer, expliquer la démarche de l’école morte aux parents et convaincre d’y participer !

Globalement les parents avaient effectivement envie de montrer leur soutien et ceux qui le pouvaient ont joué le jeu en ne mettant pas leurs enfants à l’école ce jour là !

Sur les 6 écoles concernées, les résultats ont été positifs puisqu’on a compté entre 40 et 80% d’absences selon les écoles.

Le prochain rendez – vous avec les parents aura lieu mardi 21 mai, jour du vote de la loi Blanquer au Sénat.

Un rassemblement est prévu devant la sous prefecture d’Argenteuil mardi 21 mai à 12h.

Suite de la mobilisation sur le bassin d’Argenteuil

L’AG de ce mardi 14 a reuni 12 enseignants du bassin.

Sur 60 écoles une dizaine de lycées /collèges le compte n’y est pas mais la détermination est toujours là.

La loi doit être votée au Sénat le 21 mai, il n est pas TROP TARD pour se mobiliser.

Plusieurs actions actées à ce jour apres la journée d’action devant le senat et l’AG de cergy.

Le but est avant tout de continuer d’informer pour faire grossir la mobilisation qui DOIT être massive pour avoir une portée.

Ainsi plusieurs dates à retenir :

• Samedi 18/05 :

– distribution de tracts sur le marché des Champioux à 10h à Argenteuil pour expliquer la loi/ inviter à rejoindre la manifestation de l’après-midi à Paris et le rassemblement le 21/05 devant la sous prefecture d’Argenteuil

– manifestation parisienne départ Montparnasse à 13h30

Derrière la Banderole des personnels enseignants du 95

• Dimanche 19/05

Distribution de tracts sur le marché Heloise à 10h

• Mardi 21/05 :

Journee d’actions pour le jour du vote de la loi au Sénat avec un appel à la grève et plusieurs rassemblements dans le 95. Pour Argenteuil ce sera devant la Sous Préfecture à 12h

Jeudi ou vendredi 23 et 24/05 :

Ecoles désertes sur les écoles et collèges lycées d’Argenteuil.

Appel aux volontaires pour les distributions de tracts du week-end (18 et 19/05).

Plus nous serons nombreux plus nous serons visibles et entendus.

AG du 9 mai et suites

La grève de la fonction publique du jeudi 9 mai à encore une fois mobilisé les foules !

On continue la mobilisation.

Les manifestations ont rassemblé entre 100 000 et 250 000 manifestants dans le pays.

Du côté d’Argenteuil quasiment toutes les écoles ont été impactées par la grève et certaines étaient même fermées. La grève des territoriaux à impacté le fonctionnement du temps mairie avec des pic-nics à la place des repas dans une grosse partie des écoles.

Cette mobilisation est le reflet du mécontentement face aux attaques de la loi Blanquer et de la réforme de la fonction publique contre les agents.

TROP C’EST TROP !

Les amendements adoptés par le Sénat ne laissent que peu de doutes sur les intentions du gouvernement de casser le service public dans une optique purement financière.

La dégradation de nos conditions de travail se poursuit tranquillement et il faut continuer à montrer que nous ne sommes pas d’accord.

Le 9 mai au matin 3 AG ont eu lieu à Sarcelles, Cergy et Argenteuil.

Les deux premières ont décidé de la reconduction de la grève avec un temps fort le mardi 14 mai, jour de vote de la loi au Sénat.

Un rassemblement est prévu devant le Sénat.

Une nouvelle rencontre à été prévue à Argenteuil pour continuer de construire la mobilisation.


Mardi 14 mai 17h30 le lieu est encore à préciser.


Soyons nombreux, parlons en autour de nous, mobilisons par tous les moyens à notre portée.

Une journée École morte est également prévue sur des écoles d’Argenteuil le vendredi 17 mai.

Un nouveau rassemblement avec les parents se dessine devant la sous-prefecture d’Argenteuil.

Argenteuil / GRÈVE DU 18 AVRIL

L’AG du lundi 15 a réuni une vingtaine de personnes dont pour moitié des parents d’élèves qui ont exprimés leur refus de la loi Blanquer et la casse du service public en général.

Un constat : beaucoup de fatalisme face à cette loi qui n’est PAS ENCORE PASSEE.

Le rapport de force est en notre faveur tant que nous restons déterminés dans notre lutte.

Il est nécessaire de continuer d’informer et de faire prendre conscience autour de nous de la possibilité que nous avons de nous opposer aux attaques du gouvernement contre l’école.

Rien n’est joué, il faut persévérer !

Dans les écoles des réunions avec les parents ont eu lieu et d’autres sont prévues la semaine de la rentrée.

Des actions menées par les parents sont également prévues (ecoles mortes, écoliers sans cartables etc… )

TOUTE ACTION EST BONNE A PRENDRE et la question de la communication autour est centrale.

Les grévistes de jeudi 18 avril sont appelés à se réunir en AG .

Pour les collègues d’Argenteuil et de Bezons, l’AG aura lieu à l’espace Nelson Mandela à 10h (82 bd du général Leclerc )

Départ de la manifestation parisienne à 14h en rejoignant le cortège de Cergy à la Sorbonne en direction du ministère.

15 avril : ÉCOLES MORTES et Luttes Vivantes à Garges et Sarcelles

Plus d’une centaines de personnes se sont rassemblées devant la salle des Vignes Blanches de Sarcelles pour que l’Éducation reste Prioritaire.

En une dizaine de jours les parents d’élèves aidés par des professeurs ont réussi à mobiliser sur nos villes et faire de cette journée d’action un succès. De nombreuses écoles touchées, des collèges presque déserts et même un collège fermé sur Garges-lès-Gonesse.

De la maternelle à Parcoursup, dans les collèges et les lycées, en voie générale ou dans la voie professionnelle, de nombreux parents ont compris l’ampleur de l’attaque contre le service public et se sont activés pour l’avenir de leurs enfants.

bientôt sur le blog les chants et slogans de l’EST du 95…

Le rassemblement de 11h a permis aux parents et leurs enfants de se mêler aux enseignants en grève ou venant sur leur temps de pause, sortant de leurs écoles (amicalement) « bloquées ».
L’ambiance était printanière et festive, aux sons des djembés et darbouka, les grands tubes des manifestations contre la loi Blanquer et pour l’Éducation Prioritaire étaient repris en chœur.

Nul responsable d’importance de la DSDEN n’est sorti rencontrer la centaine de personnes manifestant pour l’École Publique.

Plusieurs prises de parole, ont permis de rappeler les enjeux de la lutte.
Le rassemblement s’est finie par une AG improvisée, permettant de poser les prochaines dates avec pour prochain temps fort la grève du 9 mai et l’organisation du tractage, de la diffusion d’informations et la tenue de réunion pour informer les parents et professeurs des enjeux de la mobilisation.

La liste des établissements représentés au rassemblement du 15 avril à Sarcelles.

La mobilisation se précise sur Argenteuil

Ce lundi 15/04 à partir de 17h nouvelle AG à l’espace Nelson Mandela (82 bd du général Leclerc à Argenteuil ).

La semaine passée, les collègues d’Argenteuil se sont réunis à deux reprises.

Ils etaient une cinquantaine à l’AG du lundi, environ 150 au rassemblement du jeudi midi devant la sous prefecture.

Le rassemblement devant la sous prefecture a permis encore une fois de se rendre de la convergence des actions et du refus global de cette loi, avec de nombreuses prises de paroles.

20 –> 50 –> 150 : les nombres augmentent et la volonté de s’unir pour multiplier les actions est présente.

Les parents d’élèves sont également prêts à rentrer en action ( c’est ce qui ressort des différentes réunions d’informations organisées à l’intention des parents sur les écoles).

L’heure est plus que jamais au rassemblement pour montrer un front uni et contrer cette loi dont nous ne voulons pas.

A l’approche des vacances il est important de ne pas laisser retomber le soufflé et de trouver tous ensemble des moyens d’actions avant pendant et après !

Les prochaines dates à noter :

  1. Lundi 15/04 : AG ouverte à tous pour décider ensemble des actions
  2. Jeudi 18/04 : appel intersyndical à la grève et manifestation sur Paris

Les Blanquer Games à Cergy, 10h30, Parvis de la Préfecture.

A l’initiative de certains parents des Coteaux, un rassemblement est prévu, le samedi 13 avril à 10h30 sur le parvis de la préfecture de Cergy, afin que les parents et les enseignants montrent leur désaccord avec les LOIS BLANQUER ( Ecole de la confiance, réforme du lycée général et technologique, réforme de la voie professionnelle, loi ORE).

L’Assemblée Générale gréviste de Cergy et Les Stylos Rouges les soutiennent en organisant des Blanquer Games à cette occasion.

 » Nous vous attendons pour les premiers Blanquer Games de Cergy ! Eh oui, c’est nouveau, c’est moderne ! Pour la première fois de son histoire, des jeux du cirque sont organisés pour déterminer les écoles de la ville sur lesquelles tomberont la sentence fatale : la fermeture de classe ! »

A samedi prochain !

SAMSUNG CSC

L’ACTION ECOLE MORTE

Les parents d’élèves militent eux aussi et ont bien l’intention de se faire entendre.

A Cergy, Vendredi 5 avril a eu lieu leur première action école morte sur une école du quartier des Coteaux. C’est une action choc qui est obligée de faire du bruit. Les remontées d’absences suivent la traditionnelle voie hiérarchique et donc l’inspection est informée et se doit de faire remonter l’information à son tour. Cette communication peut donc remonter jusqu’aux plus hautes sphères et on espère que Mr le Ministre sera à l’écoute.

Pour organiser cette action, il aura fallu des parents d’élèves élus engagés dans leurs missions de représentants élus.

Ils ont tenu une réunion d’information le mardi 2 avril pour proposer cette action qui consiste à faire une rétention des élèves que les enseignants soient grévistes ou non. Seulement une dizaine d’élèves sont venus à l’école ce jour là sur plus d’une centaine habituellement. C’est un effort pour les parents qui travaillent et qui ont gardé leur(s) enfant(s) ce jour-là, mais c’est aussi une action qui resserre les liens entre les parents car pour ceux qui étaient dans l’incapacité de trouver un moyen de garde mais qui voulaient soutenir le mouvement, d’autres parents se sont portés volontaire. Un réseau solidaire qui se construit et donc des actions qui pourront se répéter jusqu’à ce qu’ils soient entendus.

Chapeau bas à nos parents d’élèves!

LA CHANSON DES PARENTS

Les parents d’une école de Pontoise militent de façon créative.

Des parents se sont inspirés d’une chanson qu’ils ont réécrite avec leurs préoccupations actuelles. Pour que cette initiative devienne une action choc à nous de la chanter pour la propager. On dit que la musique adoucit les mœurs. Espérons que Mr le ministre sera sensible à ces ondes musicales.

A vos plus belles voix ! 

REFRAIN

On écrit sur nos murs pour sauver notre école

Des banderoles pour dire non à la loi

Nous, enfants, parents, enseignants, on veut une école publique

Alors on vous dit, stop ça suffit

Toutes ces fausses idées

Nous amènerons directement dans le privée

La loi Blanquer, c’est pas possible_du suicide_collectif

On écrit sur nos murs pour sauver nos instits

Qui eux chaque jours s’investissent

Nous luttons tous ensemble pour une école publique

Liberté égalité fraternité

REFRAIN

Parents,enfants et enseignants

Tous ensemble, tous ensemble

On vous dit

Nous on veut garder notre école publique

Car nous sommes tous des citoyens

Nous enfants parents enseignants détenons l’avenir

Mais sans vous à quoi bon tenir

On écrit sur nos murs pour sauver notre école

Ton école vos écoles sur des banderoles

Soyez fiers de défendre ce droit universel

Le savoir ça ne s’achète pas

REFRAIN